Choisir un ventilateur

Choisir un ventilateur

Comment choisir un ventilateur ?

L’achat d’un ventilateur est souvent un achat impulsif, mais il est tout à fait possible d’anticiper afin de se donner le temps de bien choisir. En effet, en prenant votre temps, vous augmentez votre satisfaction envers le produit reçu puisqu’il conviendra mieux à votre domicile ou votre bureau.

En plus d’une liste des meilleurs ventilateurs du moment, nous vous proposons ci-dessous de découvrir les différents critères à prendre en compte pour trouver par vous-même un produit puissant et efficace.

La surface idéale

Pour savoir quel ventilateur choisir, il faut d’abord déterminer dans quelle pièce vous souhaitez l’installer. En effet, un ventilateur efficace dans un bureau de 15 m² pourrait se révéler très décevant dans un salon de 25 m².

En général la fiche technique de chaque modèle de ventilateur mentionne la surface idéale en m² ou le volume idéal en m³. C’est du moins ainsi que les choses sont présentées. Toutefois il faut compléter en jetant un œil aux avis des précédents acheteurs. Dans certains cas cette surface est le maximum qu’il ne faut surtout pas dépasser. Dans d’autres cas, il s’agit bien d’un idéal et il est possible de placer le ventilateur dans une pièce légèrement plus grande ou plus petite.

La fraîcheur offerte dépend donc de l’appareil et de son lieu d’installation.

Le type de ventilateur

En général les catégories de ventilateurs sont établies en fonction de leur design. Cela permet de se faire une idée plus précise de l’utilisation et de l’encombrement d’un ventilateur précis.

⇨ Ventilateur sur pied

Il est encombrant, mais en général il offre une large oscillation. De plus, puisqu’il est sur pied, il ventile à hauteur du corps et non au ras du sol. C’est donc le format à privilégier dans les grandes surfaces.

⇨ Ventilateur colonne

Bien plus compact, il a tout de même une grande oscillation. Du coup, il permet de rafraîchir toute une pièce sans pour autant poser de soucis au moment de son installation.

⇨ Mini ventilateur de bureau

Il s’agit d’un appareil qui ventile une seule personne et cela uniquement si le ventilateur et la personne en question sont bien dans le même axe. On parle également de ventilateur de table.

⇨ Ventilateur silencieux

Ici le point principal est le niveau sonore, c’est-à-dire le bruit émis par l’appareil à ses différents niveaux de puissance (voir ci-dessous pour en savoir plus).

⇨ Ventilateur sans pale

Initialement créé par Dyson, il s’agit d’un ventilateur très design. Il est souvent choisi dans le but de maintenir une harmonie dans son intérieur. Par contre c’est un produit plus fragile que les autres.

⇨ Ventilateur de plafond

Il s’agit de pales que l’on fixe au plafond. Cela permet d’envoyer de l’air dans toute la pièce. Ce type de ventilateur est très apprécié dans les régions où la ventilation est nécessaire quasiment toute l’année.

La puissance du ventilateur et sa classe énergie

La classe énergie est une information bien pratique, car elle permet de savoir si la consommation électrique est importante par rapport aux autres ventilateurs.

Ensuite il faut prendre en compte le débit d’air, c’est-à-dire la quantité d’air envoyée par heure ou par minute. Dans un domicile, plus le débit est important mieux c’est. Par contre dans un bureau cela peut se révéler problématique si on travaille avec de nombreux documents papier.

Enfin il est indispensable de pouvoir régler la puissance diffusée. Les ventilateurs premier prix proposent souvent deux puissances : faible et forte. D’autres modèles ont une graduation plus importante ce qui permet d’adapter le souffle d’air à votre situation.

Les fonctions supplémentaires

Un ventilateur ventile, c’est-à-dire qu’il envoie de l’air, rien de plus.

Par contre il est possible de prendre un appareil 2-en-1 qui ventile et qui…

  • rafraîchit avec la fonction rafraîchisseur ;
  • humidifie avec la fonction humidificateur ;
  • diffuse des gouttelettes d’eau avec la fonction brumisateur ;
  • purifie l’air avec la fonction ionisateur.

Chaque fonction complexifie la technologie incluse dans le ventilateur et donc éventuellement son entretien. Il peut y avoir des filtres à changer, un réservoir à remplir régulièrement, etc.

La prise en main et les modes disponibles

Nous avons vu qu’un ventilateur peut avoir plusieurs puissances et plusieurs fonctions. Pour tout gérer et surtout pour utiliser la bonne fonction au bon moment, l’utilisation doit être intuitive.

Le ventilateur peut être vendu avec une télécommande ou posséder un large panneau de contrôle sur le dessus ou à l’arrière. De là, on peut sélection la fonction, la puissance et éventuellement le mode de fonctionnement.

En effet certaines marques parlent de mode plutôt que de puissance. Ceci s’explique par le fait que le mode peut comprendre plusieurs éléments. Le mode nuit peut proposer une ventilation de plus en plus douce, jusqu’à l’arrêt du ventilateur et un niveau sonore très faible. Ou alors le mode nuit signifie juste que les lumières du panneau de contrôle s’éteignent.

Il faut donc prêter attention aux descriptifs techniques de chacun des ventilateurs qui vous tentent avant d’arrêter votre choix sur un produit en particulier.

Le niveau sonore

Un ventilateur est un appareil assez bruyant. Il est difficile de trouver un ventilateur vraiment silencieux. Bien souvent, l’absence de bruit signifie que la vitesse est au minimum. Toutefois comme indiqué ci-dessus, il peut y avoir un mode nuit ou un mode silence. Vérifiez le nombre de décibels émis dans chacun des cas.

Le prix et la marque

Ces deux critères sont regroupés, car ils fonctionnent souvent de pair. Les marques offrant les plus hautes qualités (comme Dyson) sont souvent les plus chères. Toutefois il existe de nombreuses alternatives milieu de gamme, comme les produits de la marque Rowenta, et il suffit de commander pendant les soldes ou le Black Friday pour limiter les dépenses.

Conclusion

Un bon ventilateur est un modèle qui entre dans votre budget et qui va vous permettre de vous sentir mieux lors des journées de forte chaleur, à la maison ou au travail. Toutefois il ne faut pas oublier que le flux d’air, aussi constant soit-il ne permet pas de modifier la température dans la pièce. Si ce n’est pas ce que vous souhaitez, regardez d’autres appareils comme un climatiseur mobile ou un rafraîchisseur.

venenatis, diam Aenean eget mi, risus. mattis Praesent lectus