Vous êtes ici : Unbonair.fr > Tout savoir sur le poêle à gaz mobile

Tout savoir sur le poêle à gaz mobile

FAQ : Tout savoir sur le poêle à gaz mobile

Un poêle à gaz mobile est un chauffage d’appoint qui fonctionne sans branchement électrique. Pour en savoir plus sur cet appareil, de son choix à son utilisation, nous vous proposons ci-dessous une FAQ (foire aux questions) complète. Il ne s’agit pas ici du chauffage au gaz de ville, installé de façon permanente dans un logement.

Cet appareil a besoin d’une bonbonne de gaz pour fonctionner. Le gaz est brûlé (on parle de combustion) pour produire de la chaleur. Il y a plusieurs formats disponibles pour une utilisation en intérieur ou en extérieur. En raison de la présence de gaz, son utilisation est conseillée dans les lieux bien aérés en priorité.
Afin d’identifier le meilleur poêle à gaz mobile, il faut avoir en tête son futur emplacement. À partir de ça, vous pourrez comparer les produits en utilisant les critères ci-dessous.

  • L’autonomie, c’est-à-dire combien d’heures de chauffe on peut avoir avec une bonbonne de gaz et à la puissance minimale ou maximale ;
  • La taille de la bouteille de gaz qui convient ;
  • La surface ou le volume de la pièce idéale ;
  • La puissance en watts ;
  • L’allumage, manuel ou à piezo ;
  • Les boutons de réglage et avant tout s’il y a des réglages possibles ;
  • Le format, la présence de roulettes, les dimensions totales, la couleur de l’appareil, etc ;
  • Les options de confort ;
  • Le prix.
Deux marques françaises se distinguent : Favex et Campingaz. Si initialement Campingaz s’adressait aux camping-caristes, aujourd’hui ses produits conviennent à tout le monde. Pour du petit matériel, tournez-vous vers la marque belge Perel. À l’inverse, si l’élégance prime et doit être adaptée à l’intérieur d’une maison, consultez le catalogue d’Olimpia Splendid. Il y a bien sûr d’autres marques ainsi que des produits vendus par des entreprises jamais citées. Ces quatre noms ne sont qu’un point de départ pour trouver du matériel avec un accès facile à un service après-vente et éventuellement des pièces de rechange.
Il y a quelques possibilités pour se chauffer sans électricité :

  • le poêle à bois est une solution permanente, car il faut installer une évacuation de l’air ;
  • le poêle à pétrole peut avoir besoin d’une pile pour un allumage simplifié. Il ne convient pas pour une chambre, mais en journée, son utilisation est possible et il est souvent monté sur des roulettes ;
  • le poêle à gaz est souvent utilisé en extérieur ou dans des lieux très aérés comme des garages ou des ateliers.
Tout dépend de l’appareil choisi. Certains ne conviennent qu’en extérieur, d’autres peuvent être placés dans un salon. Il faut systématiquement que l’espace tout autour de lui soit dégagé. Les consignes d’installation sont une autre façon de savoir quel modèle acheter. Par ailleurs, consultez votre contrat de location, en particulier en appartement, pour vous assurer que l’utilisation d’un tel type de chauffage est bien autorisée.
Non, la cheminée et le conduit d’évacuation ne sont pas obligatoires. Il est tout de même possible de prévoir une évacuation, mais la ventilation de l’ensemble est intégrée à l’appareil. Quand rien n’est prévu, c’est signalé et il s’agit d’un modèle pour une utilisation dans un lieu très ventilé.
Deux possibilités existent :

  • l’allumage manuel, avec une allumette ou un briquet ;
  • l’allumage électronique avec un piézo. Pour cela, il faut prévoir une pile. On allume le poêle en ouvrant la sortie de gaz et en appuyant sur un bouton en même temps. C’est très simple et totalement sécurisé.
C’est la notice qui va vous permettre de l’entretenir correctement. En général, il y a des filtres à nettoyer ou à changer de façon régulière. Mais la régularité dépend de votre utilisation et de l’appareil en lui-même. Pour la structure externe, il suffit d’une éponge douce humide avec un peu de savon multi-usage.
Pour une utilisation en intérieur, il est obligatoire de choisir du butane. C’est la solution la plus saine. Le butane peut également être utilisé en extérieur, cependant il doit rester dans un environnement à plus de 0°C. À l’inverse, le propane résiste bien au froid (jusqu’à -44°).
Les deux bouteilles n’ont pas la même couleur. Le butane est stocké dans une bouteille totalement bleue. Le propane est dans une bouteille bleue et grise.
Le poêle à pétrole a besoin, comme celui à gaz, d’un lieu bien ventilé. L’installation et l’allumage sont simples et rapides. Il chauffe vite. Par contre, il y a un risque réel d’intoxication au monoxyde de carbone et il doit être installé et utilisé sous surveillance. Le poêle à gaz a des formats bien plus différents. En intérieur, son utilisation ressemble à celle du poêle à pétrole. En extérieur, il est souvent plus pratique avec une puissance de chauffe efficace. La température grimpe vite et fort quand on est à proximité.
Il y a deux différences notables entre ces deux systèmes. Tout d’abord le poêle à granulés a besoin d’être branché sur le secteur, il n’est donc pas totalement autonome. Par contre, il chauffe de façon totalement sécurisée et on peut aller se coucher en le laissant fonctionner, ce qui n’est pas toujours le cas du chauffage au gaz. Dernier point, plus pragmatique, les poêles à gaz sont moins chers à l’achat d’un appareil neuf.
Retour haut de page