Vous êtes ici : Unbonair.fr > Conseils & Astuces pour ventilateur > Les différents types de ventilateurs

Quel type de ventilateur choisir ?

Avant même de parler de prix ou de puissance, il est indispensable d’avoir une idée précise du type de ventilateur que l’on souhaite.
En effet, dans certains cas, le choix est conditionné par votre environnement (que ce soit la taille de la pièce ou la présence d’enfants). C’est pourquoi il est nécessaire de commencer ici.

Quels sont les différents types de ventilateurs ?

Pour commencer, voici un tableau récapitulatif des différentes catégories d’appareils existants. Si vous êtes pressé, cela vous permettra d’effectuer de suite un comparatif entre les ventilateurs.

Type de ventilateurLieu idéalMobilité
De plafondChambre, salonInstallation permanente
ColonneChambre, salon, cuisine, bureau, etc.En général, présence d’une poignée pour le déplacer
Sur piedChambre, salon, cuisine, etc. (à éviter dans un bureau)En général, présence d’une poignée pour le déplacer
MuralChambre, salon, cuisine, bureau, etc.Installation permanente
Au sol / brasseur d’airGrande surface type garage, atelier ou bureau partagéAssez lourd, mais facile à porter
Sans paleChambre, salon, bureauFormat qui permet de le déplacer, mais ensemble assez fragile
De tableSalle à manger, cuisine, bureauLéger et facile à déplacer
De pocheBureau, lors de balade, en voiture, etc.Se glisse dans une poche

Les différences entre les types de ventilateurs

Si certains produits se ressemblent, d’autres sont bien spécifiques.

⇨ Le ventilateur de plafond

Ce modèle possède de grandes pales et un noyau central les maintenant ensemble. Il faut installer le tout au plafond et s’assurer que le système de mise en route est bien connecté (télécommande, ficelle à tirer, interrupteur au mur, etc.). Très discret (en termes de bruit), ce type de ventilateur est très apprécié dans les chambres ou toute pièce au calme.

⇨ Le ventilateur colonne

Fin, disponible en noir, blanc ou gris, souvent vendu avec une télécommande, le format colonne est privilégié pour les pièces à vivre d’une maison. En effet, son encombrement est assez faible, l’envoi d’air se fait à partir du sol et sur toute sa hauteur et surtout, il a une fonction oscillante lui permettant de rafraîchir tout autour de lui.

⇨ Le ventilateur sur pied

C’est le modèle classique, celui auquel on pense en premier quand on parle de ventilateur. On en voit dans les magasins, certaines chambres d’hôtel et dans des maisons. Les pales sont placées derrière une grille, elle-même posée sur un pied à la hauteur réglable (d’où le nom). La mise en route est très basique et il n’y a en général que deux puissances. Il peut être fixe ou oscillant.

Très efficace et pas cher, il est tout de même à éviter dans les bureaux (car il faut tout voler autour de lui) et avec de jeunes enfants (il est très tentant de placer ses doigts dans la grille).

⇨ Le ventilateur mural

Ce type n’est pas très précis, car il peut s’agir en réalité d’un produit petit et compact évoquant un ventilateur de poche ou plus encombrant comme un classique modèle sur pied. La seule spécificité est qu’il possède un système de fixation pour le mur. Cela permet de le mettre à côté d’un bureau par exemple ou dans une cuisine.

⇨ Le ventilateur au sol

Dit également brasseur d’air, le principe est le même que le ventilateur sur pied. Les pales sont positionnées derrière une grille, mais celle-ci est directement au sol. C’est en général l’une des solutions les plus puissantes et elle est principalement choisie pour les grandes surfaces comme les garages, les ateliers, etc.

⇨ Le ventilateur sans pale

Surtout associées à la marque Dyson, ces références sont très design, fragiles et souvent assez onéreux. Cela convient bien dans un bureau élégant et moderne ou dans un salon. En réalité, il y a bien une hélice, mais elle est invisible (un schéma est disponible ici). L’autre point fort est que c’est bien plus silencieux que toutes les autres possibilités présentées ici.

⇨ Le ventilateur de table

Techniquement, ce format évoque un petit brasseur d’air. Il est fait pour être posé sur une table ou tout autre meuble lui permettant de prendre de la hauteur. On peut avoir un format qui rafraîchit uniquement la personne située à 30 cm de lui ou une vitesse de ventilation plus importante permettant de l’utiliser dans une chambre ou une cuisine.

Attention, puisqu’il est petit, il faut bien prendre le temps de se renseigner sur les ventilateurs proposés avant l’achat, car certains sont plus des jouets que des véritables appareils.

⇨ Le ventilateur de poche

Pour terminer, voici un format poche.
Certains n’y voient qu’un jouet. En effet, il fonctionne avec des piles et n’envoie de l’air qu’à celui qui se trouve à moins de 20 cm de ses pales. Toutefois en voiture ou en balade, il permet d’améliorer véritablement le ressenti que l’on a de la chaleur. On peut même le fixer sur une poussette. Cela reste tout de même des modèles pour une utilisation occasionnelle.

Le meilleur appareil selon le lieu où l’installer

Pour bien choisir un ventilateur, il faut savoir où il sera placé. C’est la première question à se poser, car cela conditionne la puissance et le format. Pour un bureau avec de nombreux papiers qui pourraient s’envoler, on n’achètera pas le même appareil que pour un salon.

⇨ Ventilateur mobile ou permanent

Le ventilateur permanent est celui que l’on installe au plafond ou sur un mur. Il est pratique dans les régions chaudes, quoiqu’on peut aussi en installer dans les pièces où le thermomètre grimpe vite à cause de l’activité sur place. Il s’agit alors de s’assurer de bien choisir du premier coup. Les ventilateurs mobiles sont les produits sur pied ou en colonne, de table ou au sol, etc.

⇨ Ventilateur pour un bureau

L’important dans un lieu de travail est de s’assurer que le flux d’air ne perturbe pas les éléments que l’on utilise comme des papiers. Pour cela, il est préférable d’avoir une ventilation plus proche du sol ou avec une hauteur réglable.

Ainsi vous avez le choix entre :

  • un ventilateur colonne ;
  • un ventilateur sur pied, en vérifiant bien le réglage de la hauteur ;
  • un ventilateur sans pale, pour limiter le bruit ;
  • un brasseur d’air, mais uniquement dans un grand bureau.

Conclusion : quel est le meilleur type de ventilateur ?

Finalement, il n’y a pas une catégorie meilleure qu’une autre, car cela dépend de vos besoins. Et c’est pourquoi nous avons pris le temps de toutes les décrire ici. Pour chacune, on trouve le meilleur et le pire en termes de qualité (et de prix).

D’ailleurs, en dehors des éléments permanents à fixer au mur ou au plafond, les meilleures marques comme Rowenta proposent plusieurs références pour chaque type. Le sérieux de conception, la fiabilité et la durabilité peuvent être totalement identiques entre un ventilateur colonne ou sur pied.

Retour haut de page