Comment choisir un rafraîchisseur d’air ?

Comment choisir un rafraîchisseur d’air ?

Marre d’avoir trop chaud en été !
Vous avez envie d’acheter un rafraîchisseur d’air, car cet appareil est présenté comme ayant une faible consommation électrique et une grande facilité d’installation. Il ne vous reste donc plus qu’à apprendre à distinguer les modèles entre eux pour choisir un rafraîchisseur adapté à votre maison et votre budget.

Si vous ne souhaitez pas comparer les appareils vous-même, vous pouvez directement consulter notre sélection des meilleurs rafraîchisseurs d’air du moment.

La surface idéale d’un rafraîchisseur d’air

Chaque appareil est conçu pour une surface précise et il est important d’opter pour un rafraîchisseur d’air adapté à la pièce principale dans laquelle vous souhaitez l’installer.

C’est une donnée en générale assez facile à vérifier, car elle est souvent donnée de façon claire et lisible par le fabricant. Ainsi on trouve des modèles pour 15-20 m², d’autres pour 20-25 m².

Le prix grimpe tout de suite et l’efficacité n’est pas forcément garantie si on cherche un appareil pour plus de 30 m². En effet, le rafraîchisseur d’air est un modèle d’appareil pour le traitement de l’air dans les petites pièces.

N’oubliez pas de prendre en compte la hauteur du plafond. Ces chiffres de surface sont indicatifs et sont calculés à partir d’une hauteur de plafond classique. En France, la norme impose une hauteur sous plafond d’au moins 2,4 m (source), chiffre probablement proche de celui utilisé par les fabricants pour faire leur calcul (mais sans certitude, le calcul exact n’étant jamais communiqué).

L’autonomie et le réservoir d’eau

Pour utiliser correctement un rafraîchisseur d’air, il faut bien remplir son réservoir, selon les conseils dans la notice.

La capacité du réservoir (toujours en litres) permet de se faire une idée du rythme de remplissage de l’appareil. Il est préférable de pouvoir le remplir qu’une fois par jour, par exemple.

Par ailleurs, il est possible de mettre dans le réservoir strictement de l’eau froide, de l’eau et des glaçons ou même de l’eau et des pains de glace. L’intérêt du pain de glace est que c’est la solution la plus efficace pour avoir une eau bien froide pendant plusieurs heures et sans gaspiller de l’eau. Il est en effet possible d’échanger le pain de glace au court de la journée, sans pour autant vider l’eau restante dans le réservoir.

Seule la notice permet de savoir ce que l’on peut mettre dans le réservoir d’un modèle précis. Mais si le rafraîchisseur est vendu avec des pains de glace, vous savez que vous pourrez en profiter plus facilement.

La puissance du souffle d’air

On parle de puissance, de vitesse ou de débit d’air.
Sur les rafraîchisseurs d’air, c’est souvent une puissance fixe, sans variateur disponible, quoiqu’il est toujours possible de trouver un modèle plus modulable.

C’est une information en plus, mais pas toujours l’information la plus utile. S’il est préférable d’avoir un débit important pour que l’air aille dans toute la pièce, il ne doit pas être trop important pour ne pas faire grimper inutilement la facture d’électricité.

La classe énergie

Puisque l’on parle de facture d’électricité, n’oubliez jamais de vérifier la classe énergie.
Il s’agit d’une note de A à G qui évalue la consommation électrique par rapport aux performances de l’appareil. Il ne s’agit donc pas forcément d’avoir le rafraîchisseur d’air avec la plus faible consommation électrique qui soit, mais celui avec le meilleur ratio d’énergie.

C’est un détail pertinent pour finaliser son choix. Quoique sur certains sites de ventes en ligne, c’est l’un des critères pour affiner sa sélection. On peut donc se concentrer uniquement sur les produits notés A.

Le niveau sonore

Un rafraîchisseur d’air est toujours bien plus silencieux qu’un ventilateur ou un climatiseur, mais ce n’est pas pour autant un produit totalement silencieux.
Si l’on souhaite l’utiliser la nuit, dans une chambre, il est donc nécessaire de prendre en compte le nombre de décibels émis. Plus le chiffre est élevé, plus l’appareil sera bruyant.

Pour dormir correctement, on considère qu’il faut être dans un environnement avec moins de 40 dB.

Les options et les accessoires

Au niveau de la prise en main et de l’entretien, il est préférable de privilégier un rafraîchisseur mobile sur roulettes. De plus, un filtre lavable limite les frais annexes, sauf si on est allergique à la poussière. Dans ce dernier cas il est préférable d’opter pour un filtre HEPA à changer totalement une à deux fois par an.

La présence d’un minuteur ou d’une télécommande sont également des petits plus agréables.

Évaluer la qualité d’un rafraîchisseur d’air

Quand on compare les produits, on vérifie les détails techniques dans le but de faire un achat qui corresponde à nos attentes. Pour autant, ce n’est pas facile d’être sûr de la qualité réelle du modèle finalement choisi.

N’oubliez donc pas de prendre en compte les spécificités des marques. Klarstein, OneConcept ou même Honeywell proposent des modèles avec des prix différents, mais dans l’ensemble des rafraîchisseurs appréciés.

Vous pouvez également consulter les avis déposés en ligne par les précédents acheteurs. Amazon est une bonne ressource à ce niveau-là, car il y a de très nombreux avis et un traducteur automatique permet de consulter les commentaires de clients du monde entier.

Enfin, laissez aussi votre instinct vous guider, que ce soit en raison du design ou d’un truc en plus qui vous attire vers un produit plutôt qu’un autre.

Conclusion

Pour être pleinement satisfait de son achat, il faut aussi bien connaître le rafraîchisseur d’air. S’il permet de refroidir l’air en augmentant l’humidité dans l’air (grâce à une évaporation de l’eau froide), il n’agit que peu sur la température. Ce n’est pas un refroidisseur d’air, ni un climatiseur, ni un ventilateur. Il a besoin d’un environnement chaud et sec pour fonctionner correctement et offrir une sensation de fraîcheur.

quis, ipsum mattis Aliquam id, justo at Aenean