Vous êtes ici : Unbonair.fr > Conseils & Astuces pour rafraîchisseur d’air > Rafraîchisseur d’air efficace ou pas

Rafraîchisseur d’air efficace ou pas ?

On lit de tout sur le rafraîchisseur d’air. Pour certains il n’existe pas mieux et d’ailleurs si on a une conscience écologique, hors de question d’acheter autre chose. Pour d’autres, ce genre d’appareil est une véritable arnaque qui ne sert à rien.

Face à un tel contraste, où se trouve la vérité ? Est-ce que ça vaut le coup d’acheter un rafraîchisseur d’air quand on a trop chaud ?

Les promesses d’un rafraîchisseur d’air

Savoir qu’est-ce qu’un rafraîchisseur d’air est la première étape.

Car oui, c’est un appareil pour supporter la chaleur, en été ou lors d’un épisode de canicule. Mais comment fonctionne-t-il ?

En général, plus petit qu’un climatiseur mobile et plus gros qu’en ventilateur, il s’agit d’un appareil en un seul bloc, avec un système de ventilation interne. Il est équipé d’un réservoir, car il fonctionne par évaporation de l’eau à froid. Pour cela, il y a un tampon qui est maintenu humide par l’eau dans le réservoir. Le circuit fait passer l’air absorbé dans ce tampon afin qu’il ressorte plus humide et plus froid.

Le premier effet est que l’air qui sort de l’appareil est plus frais que l’air soufflé par un classique ventilateur. L’humidité est faiblement perceptible, car il ne s’agit pas d’un brumisateur. Ce premier effet est la seule garantie annoncée sur les descriptifs des vendeurs.

Ensuite, il est ajouté qu’on peut perdre jusqu’à 5°. L’important est l’utilisation du verbe « pouvoir » : c’est possible, mais ce n’est pas obligatoire. Chez certaines personnes, le thermomètre ne bougera pas. D’autres perdent de 1 à 5°C, après 1 h de fonctionnement, et cela ne descend pas plus.

Les contraintes pour que ça fonctionne

En effet, tout dépend du taux d’humidité dans l’air ambiant.

Si votre intérieur est sec, l’appareil va augmenter le taux d’humidité et modifier l’équilibre des lieux avec plus de fraîcheur. C’est pourquoi la température peut baisser légèrement.

Par contre dans une pièce déjà humide, cela ne fait qu’ajouter à l’humidité et ne change en rien la température.

De même, l’effet n’est perceptible que s’il fait vraiment chaud. Ainsi, il faut avoir au préalable une température de plus de 25-26° environ. Plus il fait chaud, plus le rafraîchisseur sera efficace, tant au niveau du ressenti que sur le thermomètre.

L’efficacité suivant l’utilisation d’un rafraîchisseur d’air

Si on récapitule tout ce qui a été dit ci-dessus :

EfficacePas efficace
Pour perdre 1 à 5°
Pour perdre >5°
Dans un environnement sec
Dans un environnement un peu ou très humide
Pour une utilisation intensive
Pour dormir
Quand il fait plus de 25°

Quelques situations pour savoir si ça convient chez vous

Voici quelques exemples concrets pour adapter au mieux l’achat à votre situation particulière.

⇨ Chez moi, c’est chaud et humide

Voici deux adjectifs qui signalent directement que le rafraîchisseur d’air n’est absolument pas l’appareil qui vous convient. Évitez-le et privilégiez un climatiseur (qui a souvent une fonction déshumidificateur en plus) ou un ventilateur.

⇨ Je veux dormir avec

Il est déconseillé de dormir avec un ventilateur, car celui-ci assèche l’air. Ce n’est pas le cas du rafraîchisseur et il est donc possible de le placer dans un coin de la chambre et de s’endormir avec. Il peut même y avoir un mode nuit, entraînant un arrêt progressif de l’appareil.

Par contre, faites bien attention au niveau sonore affiché avant l’achat, regardez directement les meilleurs rafraîchisseurs d’air. Car pour un sommeil réparateur, il ne faut pas de bruit à plus de 40 dB (source).

⇨ Je suis allergique à la poussière

Le déplacement de poussières est bien moindre que sur un ventilateur. Toutefois, pour être vraiment tranquille, il est préférable d’opter pour un modèle avec filtre anti-poussière, voire même avec un ioniseur qui va purifier l’air. Pensez aussi à choisir un modèle avec réglage manuel de la puissance, pour limiter le débit.

Faites également attention à ce que la zone derrière l’appareil (là où l’air est capté) soit parfaitement propre et sans poussières.

⇨ Il fait parfois jusqu’à 32° chez moi

De façon assez surprenante, alors que l’on pourrait vouloir un climatiseur pour redescendre rapidement à 23°, c’est avec des températures vraiment élevées que le rafraîchisseur fonctionne le mieux. Si l’air est sec, dès qu’il fait plus de 30°, vous devriez-pouvoir perdre jusqu’à 5° en utilisant un tel appareil !

Conclusion : le rafraîchisseur d’air est efficace quand il est bien utilisé

Pour aller vite, tous les fabricants annoncent que oui, c’est efficace. Regardez n’importe quel emballage par Klarstein ou OneConcept !

Mais comme on vient de le voir, cette efficacité est liée à un environnement précis, contrairement à un ventilateur ou un climatiseur. Quoique, dans les faits, si vous gardez la fenêtre ouverte plein soleil, même un bon climatiseur aura du mal à vous rafraîchir.

Il est donc nécessaire de prendre en compte les conseils d’utilisation, dès l’installation du rafraîchisseur. Et ainsi, il est plus facile de supporter l’été.