Vous êtes ici : Unbonair.fr > Conseils & Astuces pour purificateur > Utiliser un purificateur d’air

Comment utiliser un purificateur d’air ?

Afin d’assainir l’air intérieur, il existe plusieurs appareils, chacun s’attaquant à un problème en particulier. Le purificateur d’air agit contre la pollution, qu’il s’agisse de particules fines, de fumées de cigarettes ou de pollen. Si l’efficacité d’un purificateur d’air est prouvée, encore faut-il l’utiliser correctement pour en bénéficier toute l’année.

Avoir un purificateur d’air adapté !

Avant toute chose, il est indispensable de bien choisir votre appareil. Il ne faut pas acheter celui qui a la meilleure note en ligne, mais le meilleur purificateur d’air pour chez VOUS !

Voici les critères à prendre en compte :

  • la surface de la pièce où l’installer et la puissance de l’appareil ;
  • le niveau sonore et la luminosité, surtout pour le placer dans une chambre ;
  • les filtres (et vérifier la présence d’un vrai filtre HEPA).

Bien sûr, comme pour tout achat, en plus de ces éléments liés à son efficacité, pensez à prendre en compte les options (comme la présence d’une veilleuse ou plusieurs vitesses) et le prix.

Placer le purificateur au bon endroit

Techniquement, il n’y a pas vraiment de contre-indications pour le placement d’un purificateur d’air dans une maison. On peut le placer au sol ou sur une commode, à proximité du mur ou au centre de la pièce.

Dans les faits, cet appareil ne peut fonctionner qu’en captant l’air déjà présent pour le purifier avant de le rejeter. Il faut donc s’assurer de le mettre à un endroit où l’air circule. On évite donc les recoins, l’arrière de certains meubles, la cachette derrière le canapé, etc.

Quand il est en fonctionnement, il est conseillé de fermer la porte et les fenêtres. De même, il faut couper tout système modifiant la circulation de l’air (ventilateur ou climatiseur), car le purificateur d’air pourrait avoir plus de mal à traiter tout l’air présent. Évitez également l’utilisation de spray (que ce soit pour fixer votre coiffure ou désodoriser les lieux).

Allumer et bien régler le purificateur d’air

Cela peut surprendre, mais il y a peu de boutons sur les purificateurs d’air. Ceci explique qu’il n’y a que très rarement une télécommande. Les modes inclus sont souvent liés au confort (sans lumière, avec une veilleuse, sans bruit, etc.) ou pour faire face à un besoin ponctuel (mode turbo).

Nous souhaitons tous avoir l’air intérieur le plus sain possible. Du coup, l’appareil, dès sa mise en marche, agit le mieux possible. C’est pourquoi il y a bien souvent une seule vitesse. Et quand il y en a plusieurs, elles sont associées à un mode automatique. Concrètement, cela signifie qu’il y a un capteur qui analyse la qualité de l’air intérieur et qui modifie la vitesse selon les besoins.

Dans tous les cas, en tant qu’utilisateur, il n’y a rien d’autre à faire qu’appuyer sur le bouton marche.

Entretenir régulièrement : essentiel

Toute l’efficacité de votre purificateur repose sur son système de filtration. Les trois filtres les plus classiques (pré-filtre, HEPA et charbon) fonctionnent sur le même principe, en retenant les particules, les poils et les odeurs. Les polluants s’accumulent donc dans les filtres. Il est indispensable de s’en occuper régulièrement sinon la purification sera nulle.

Le pré-filtre est souvent une mousse positionnée juste devant la grille d’entrée d’air. Il se retire normalement facilement, car il doit être nettoyé une fois par mois. Il s’agit avant tout de bien le secouer par la fenêtre et éventuellement de le laver à la main (lire la notice de votre référence pour être bien sûr du meilleur geste à faire).

Les deux autres filtres (ou plus, car certains appareils proposent 4 ou 5 filtres) sont à changer. Il faut donc acheter de nouveaux filtres. Certains sont vendus en un seul bloc. Le filtre HEPA est indissociable du filtre à charbon actif. C’est principalement le cas sur les petits purificateurs cylindriques.

D’autres sont vendus de façon indépendante et ne se changent pas forcément au même rythme. Cela peut être l’occasion d’acheter un filtre plus haut de gamme (en privilégiant par exemple un filtre HEPA 14, le plus puissant actuellement disponible d’après une étude menée par le labo VirPath sur l’efficacité contre le covid-19). Il existe des modèles dits compatibles, c’est-à-dire que vous n’êtes pas obligés d’acheter un filtre de la même marque que le purificateur.

Continuer de bien aérer la pièce

Malgré son efficacité, le purificateur d’air ne remplace pas certaines actions mécaniques.

Ainsi il reste très fortement conseillé d’ouvrir 10 à 15 minutes par jour les fenêtres. Contre la poussière, rien ne vaut l’aspirateur, la serpillière et un chiffon sur les meubles. Et contre le covid-19 et de nombreuses autres maladies, le lavage de main est une protection de base extrêmement efficace.

D’un autre côté, puisqu’il n’y a pas grand-chose à faire pour utiliser un purificateur d’air, cela ne devrait pas changer votre routine ménagère, tout en limitant certains problèmes de santé.

Conclusion

Si on récapitule, pour prendre en main un purificateur d’air, il faut :

  • avoir un appareil adapté au volume de la pièce qu’il doit purifier ;
  • le placer dans un endroit où l’air circule ;
  • laver / changer les filtres régulièrement ;
  • continuer à ouvrir la fenêtre.
Retour haut de page