Vous êtes ici : Unbonair.fr > Conseils & Astuces pour climatiseur mobile > Différences entre climatiseur et rafraîchisseur d’air

Quelles différences entre climatiseur et rafraîchisseur d’air ?

On présente souvent le rafraîchisseur d’air comme un compromis entre le climatiseur et le ventilateur. Si cette description est assez juste, elle ne permet pas pour autant de savoir avec précision quel appareil acheter plutôt qu’un autre, pour être satisfait de son achat et survivre aux fortes chaleurs.

C’est pourquoi ici, nous vous proposons de faire le point sur les différences entre ces deux solutions pour faire baisser la température dans une pièce.

Rafraîchisseur et climatiseur : toutes les différences d’un coup d’œil

Ce tableau reprend les principales caractéristiques de ces produits et met en avant ce qui les distingue l’un de l’autre.

CaractéristiquesRafraîchisseur d’airClimatiseur (mobile ou non)
Surface optimaleenviron 15 m²>10 m²
Prix de l’appareil€€€
Consommation électrique€€€
InstallationMobile, mise en place rapideLourd, installation durable, car sortie d’air à prévoir
Type d’utilisationOccasionnelle, quelques semaines par anQuelques mois par an
Réglage de la températureNonOui, avec précision
Niveau sonoreDiscretToujours audible
Fonction complémentaire (en option)Purificateur, ionisateur, ventilateur seulChauffage, purificateur
Déconseillé siRégion humidePièce sans fenêtre

Comment fonctionne chacun de ces appareils ?

L’une des principales oppositions entre les deux est leur impact écologique. Le climatiseur est bien plus polluant et il est donc déconseillé par de nombreuses associations militantes. C’est directement lié à la technologie permettant de refroidir l’air.

⇨ Le fonctionnement du climatiseur

En termes de technologie, l’appareil le plus proche du climatiseur est le réfrigérateur. En effet, il fonctionne avec une pompe à chaleur et donc un compresseur. Cela implique la présence d’un gaz réfrigérant et le rejet d’air chaud via un tuyau à placer à une fenêtre.

L’ensemble offre un contrôle précis de la température de la pièce et une efficacité rapide. Toutefois la fabrication, le recyclage et même l’utilisation ont un impact négatif écologiquement parlant.

⇨ Le fonctionnement du rafraîchisseur d’air

C’est un appareil très simple qui repose sur le refroidissement par évaporation à froid. Concrètement, cela fait penser à une serviette humide placée devant un ventilateur (lire plus de détails techniques : comment marche un refroidisseur d’air).

Cela implique donc un système permettant la circulation de l’air, un tampon qui doit être en permanence humide et un réservoir d’eau. L’air chaud entre d’un côté, passe à travers le tampon et ressort plus frais et plus humide.

Côté consommation électrique, c’est très limité. Il n’y a aucun produit dangereux (pour soi ou pour la planète). Le tampon se lave manuellement plusieurs fois avant d’avoir besoin d’être changé.

Les différences qui permettent de trouver l’appareil le plus efficace

La partie ci-dessus se penche uniquement sur la question écologique. Voici à présent les éléments permettant de trouver qui est le plus efficace entre le rafraîchisseur d’air et le climatiseur et surtout lequel convient le mieux pour votre domicile ou votre bureau. Le besoin n’est pas le même quand on vit à Marseille ou à Lille.

⇨ Pour dépenser le moins possible

Sans aucune hésitation, le choix le plus intéressant est l’achat d’un rafraîchisseur d’air. L’appareil en lui-même est moins cher, puis la consommation électrique est bien plus basse. C’est le cas, même en choisissant un modèle d’une marque d’excellente qualité comme OneConcept, c’est-à-dire en prenant le meilleur rafraîchisseur d’air, peu importe son prix.

⇨ Pour avoir la plus grande chute de température

Cette fois-ci, la balance penche en faveur du climatiseur. Celui-ci permet de régler avec précision la température voulue, même si elle est très basse par rapport à la température initiale. Bien sûr cela met un certain temps pour y parvenir, mais ensuite, la pièce est maintenue au frais sans difficulté.
Il faut savoir que le rafraîchisseur d’air ne permet pas de perdre plus de 5° maximum.

⇨ Pour l’utiliser dans plusieurs pièces

Dans le descriptif du fonctionnement ci-dessus, vous avez vu que les climatiseurs fonctionnent avec un tuyau pour la sortie de l’air chaud. Techniquement ce n’est pas très compliqué à installer. Dans les faits, il faut toujours prendre le temps de trouver l’emplacement idéal pour l’appareil et pour le tuyau. Du coup, quand tout est prêt, il est préférable de tout laisser en place jusqu’à la fin de l’été.

À l’inverse le rafraîchisseur d’air n’a besoin de rien. Il est également relativement compact et possède parfois même une poignée de déplacement. Du coup, il convient dans un petit appartement et il peut passer de la chambre au salon suivant vos besoins.

⇨ Pour dormir avec

Les deux modèles provoquent des déplacements d’air et donc une certaine circulation de la poussière et des fines particules allergènes. En ce sens, il n’est pas idéal de dormir avec.

Toutefois l’une des raisons principales nécessitant d’éviter le ventilateur pendant la nuit est qu’il assèche les lieux, ce qui n’est pas le cas du rafraîchisseur.

L’autre atout en faveur de cet appareil est qu’il est très discret au niveau du bruit émis. On l’entend à peine alors qu’une pompe à chaleur est toujours bruyante (même si certaines technologies limitent la gêne).

⇨ Pour une utilisation intensive

Si vous savez que l’appareil sera utilisé plusieurs mois par an, absolument tous les ans, alors le climatiseur est le choix le plus intéressant, car l’appareil est plus résistant. De plus, il convient, peu importe le taux d’humidité et la température extérieure. En cas de doute, il est aussi possible de choisir une climatisation réversible, c’est-à-dire qui possède un mode chauffage d’appoint pour l’hiver.

⇨ Pour un entretien limité

Cette fois-ci, tout dépend de ce que l’on voit comme de l’entretien.
Au quotidien, il n’y a rien à faire sur un climatiseur, tandis qu’il faut remplir le réservoir du rafraîchisseur d’air presque tous les jours.
Par contre sur le long terme, c’est l’inverse, le nettoyage du climatiseur est plus long.

Conclusion : rafraîchisseur ou climatiseur ?

Finalement, si certains éléments font pencher la balance du côté du rafraîchisseur d’air (l’impact écologique, le prix, l’entretien), dans les faits, le choix final vous appartient pour une bonne raison. Au quotidien, ce sont vos besoins, la taille de votre maison, votre budget initial et même la météo dans votre ville qui font qu’il faut acheter l’un ou l’autre.

L’idée n’est pas de dépenser vos sous pour faire comme tout le monde, mais bien pour profiter de fraîcheur lors de périodes de canicule ou pendant l’été.