Choisir un climatiseur mobile

​Comment choisir un climatiseur mobile ?

​Afin de sélectionner le meilleur climatiseur mobile pour soi, il y a deux possibilités. Acheter le meilleur produit dans une sélection établie par des professionnels, comme notre liste des 6 meilleurs climatiseurs mobiles, ou apprendre à comparer soi-même les produits.

Il est également possible de faire un peu des deux, en utilisant les caractéristiques techniques pour ne retenir qu’un seul produit dans un top 10…

Ci-dessous nous vous présentons toutes les caractéristiques techniques qui permettent de faire un comparatif entre les climatiseurs et de savoir quel appareil acheter. Mais avant de commencer, apprenez à vous poser les bonnes questions.

​Pourquoi acheter un climatiseur mobile ?

​On sait tous que le climatiseur mobile est une solution temporaire pour faire chuter le thermomètre dans une pièce. Contrairement au climatiseur split qui nécessite de percer des trous dans le mur et qui ne bougera plus de son emplacement, le climatiseur mobile est un appareil monobloc que l’on peut ranger au garage pendant l’idée.

Il est donc pratique, facile à déplacer et il refroidit l’air.

En réalité quand on s’intéresse au pourquoi, avant un achat, il s’agit surtout de savoir ce que vous en attendez.

Voici les questions à se poser :

  • dans quelle pièce souhaitez-vous l’installer ?
  • dans quelle surface (en m²) ou quel volume (en m³) ?
  • à quelle distance par rapport à vous se trouvera l’appareil ?
  • êtes-vous allergique à la poussière ?
  • quel est votre budget ?

À partir de là, vous avez en main toutes les informations indispensables pour comparer les climatiseurs mobiles de façon à choisir un modèle adapté à vos besoins.

La puissance et les fonctions incluses

Par défaut un climatiseur est un appareil qui permet de refroidir une pièce.

Mais dans les faits, pour fonctionner, il a besoin d’un système de ventilation et d’une solution retirant l’humidité dans l’air. C’est pourquoi certains fabricants donnent accès à chacune des fonctions de façon indépendante. On parle alors d’appareil 3-en-1 ou de 3 modes d’utilisation. Dans ces cas-là, on parle de ventilateur ou brasseur d’air et de déshumidificateur ou d’assèchement de l’air.

Le 4e mode éventuellement disponible est le chauffage. Pour cela il faut choisir un climatiseur réversible. Il s’agit en général d’un appareil bien plus cher et pas forcément plus efficace pour le rafraîchissement de l’air.

En ce qui concerne la puissance d’un climatiseur mobile, on parle de BTU, une unité de mesure dédiée à la puissance frigorifique. Plus il y a de BTU, plus l’appareil est puissant.

Toutefois, il ne sert à rien de prendre le modèle le plus puissant possible. Il faut surtout choisir un climatiseur adapté à votre surface. Ainsi pour moins de 25 m², 7 000 ou 8 000 BTU peuvent être suffisants. Et pour plus de 30 ou 35 m², il faut prévoir plus de 10 000 ou 12 000 BTU.

D’ailleurs certaines marques comme Olimpia et Klarstein, propose un type d’appareil précis, mais avec une puissance variable. Ainsi quand on est satisfait d’un produit, il est possible d’acheter le même, mais adapté à une autre surface. Cela permet en plus de garder le même design.

La consommation électrique

Il y a peu d’informations réellement disponibles sur le sujet. Il est simplement systématiquement fait mention de la classe énergie. Il s’agit d’une note avec une lettre, le A est la meilleure note. Cela met en relation les performances et la consommation électrique pour une gamme d’appareils précis.

On peut également comparer les climatiseurs selon l’EER, c’est-à-dire le ratio d’efficacité énergétique (en savoir plus). Plus l’EER est élevé, mieux c’est. Car cela veut dire que l’appareil est puissant, mais avec une consommation électrique faible.

Une prise en main intuitive

Nous commençons à arriver sur les détails plus délicats à évaluer avant l’achat, surtout dans le cadre d’un achat en ligne.

Pour faire simple, en général il y a un panneau de contrôle sur le dessus et une télécommande. Il peut y avoir en prime un écran LED ou LCD sur l’un et/ou l’autre. Cela permet de savoir d’un coup d’œil quel est le programme sélectionné.

Essayez de regarder une photo du panneau de commandes et de la télécommande. Il faut regarder si les symboles sont clairs ou s’il est nécessaire de lire en entier la notice pour tout comprendre.

Un réglage en degré ou en vitesse

On s’attend toujours à pouvoir régler le climatiseur avec une température idéale à atteindre. Et c’est effectivement le cas sur de nombreux appareils. On règle alors la température cible et ensuite on opte pour un fonctionnement automatique. Dès que la température est atteinte, le climatiseur ralentit. Et si la température remonte, alors la climatisation reprend.

Toutefois certains appareils premier prix fonctionnement uniquement avec des vitesses : basse, moyenne et haute (souvent en anglais, low, medium et high). C’est donc un élément à vérifier avant l’achat.

L’évacuation de l’air chaud

Tous les climatiseurs mobiles ont besoin d’un système d’évacuation de l’air chaud. Cela se fait avec un tuyau fixé sur l’arrière de l’appareil et dont l’embout doit être placé à une fenêtre ouverte.

Le tuyau d’évacuation est normalement toujours inclus avec le climatiseur mobile (c’est l’une des différences avec un climatiseur split). Mais il est possible qu’il soit manquant, pour faire baisser le prix d’un modèle pas cher.

À l’inverse sur les modèles milieu de gamme ou sur les marques les plus sérieuses, il est possible d’avoir en prime un kit de fixation ou de calfeutrage. Le premier aide à maintenir en place le tuyau, le second aide à fermer la fenêtre pour empêcher l’air extérieur d’entrer. Cependant ce sont souvent des systèmes convenant à des fenêtres coulissantes. Pour les autres fenêtres, il faudra acheter un kit de calfeutrage en plus.

Notez qu’un petit tuyau (1 ou 2 cm maximum de diamètre) est également inclus pour évacuer l’eau, lors de la mise en marche de la fonction déshumidification seule.

Le niveau sonore

Il faut bien comprendre qu’un climatiseur monobloc est toujours bruyant, plus qu’un climatiseur split (car l’élément bruyant est dans la partie située à l’extérieur). Plus la puissance de ventilation est forte, plus le climatiseur devient bruyant.

Selon les modèles, le bruit émis varie de 45 à 65 dB. Ce n’est jamais silencieux ! Les personnes qui parviennent à dormir avec un climatiseur sont soit des personnes habituées au bruit, soit des personnes qui portent des bouchons d’oreille.

Le design

Finalement il est aussi possible de choisir un climatiseur mobile plutôt qu’un autre en fonction de son format, de son coloris et de son design.

La très grande majorité des climatiseurs sont blancs, toutefois de temps en temps on peut trouver des climatiseurs mobiles noirs, comme dans la collection Klarstein. Au niveau des dimensions, la hauteur va de 60 à 90 cm de haut.

La variation est tout aussi importante pour la largeur et la profondeur. Enfin côté poids, il faut compter plus de 20 kg. Il est donc appréciable d’avoir des roulettes et des poignées latérales pour le déplacer aisément à défaut d’avoir un appareil portable par une seule personne.

consectetur at risus venenatis Nullam elit. Phasellus velit, libero consequat.